Code d’éthique et code disciplinaire

L’APAVQ tient à ce que les officiels aient une conduite qui se dit respectueuse. C’est pourquoi, nous appliquons le Code d’éthique des arbitres décrit dans le livre des règlements de Volleyball Canada. De plus, elle s’est dotée d’exigences supplémentaires pour la disponibilité de l’arbitre, son engagement et son comportement.

Pour plus d’informations

Faire une plainte

Tout arbitre a le droit de faire un plainte s’il considère que le code disciplinaire ou d’éthique n’a pas été respecté.

Si vous êtes témoin d’une situation qui ne respecte pas le code d’éthique ou si vous vivez une telle situation, parler sans hésiter à un arbitre dont vous avez confiance, à votre arbitre en chef régional ou à l’arbitre en chef du Québec. La personne qui recevra la plainte vous aidera et s’assurera de transmettre l’information par écrit à l’ACR concerné. L’APAVQ s’engage à ce que toutes les plaintes soient prises en charge.

L’ACR concerné interviendra directement auprès de l’arbitre visé par cette plainte, rédigera un rapport d’intervention en utilisant le « Formulaire pour le Traitement des plaintes liées à l’éthique » (à l’annexe 5) et en fera parvenir une copie à l’ACQ et à l’arbitre concerné. L’ACQ alertera VBQ de toute plainte reçue et l’informera du dossier de cette plainte.

Pour plus d’informations

  • Procédures dans le cas d’une plainte (Manuel de fonctionnement, section 6.2)
  • Formulaire pour le dépôt d’une plainte liée à l’éthique (Manuel de fonctionnement, Annexe 4)
  • Formulaire pour le traitement d’une plainte liée à l’éthique (Manuel de fonctionnement, Annexe 5)